Archives de août, 2011

Emulateurs de calculatrice TI sur GNU/Linux

18 août 2011 | Catégorie : Linux,Vie de Geek

Les calculatrices sur les PC sont plutôt du genre rudimentaires, que ce soit sur Windows ou sur GNU/Linux. Si l’on a des applications scientifiques ou mathématiques à effectuer, ces outils ne sont pas du tout pertinents. La solution préconisée est d’utiliser un tableur Excel ou LibreOffice. Rien qu’à y penser cela donne des sueurs froides quant à la réalisation d’un graphe sur un tableur.

Donc qui n’a jamais eu envie d’avoir une calculatrice graphique sur son PC pour faire une modélisation rapidement sans se prendre le chou ? Après avoir cherché des logiciels permettant de réaliser les mêmes choses qu’une calculatrice graphique, je revenais inlassablement à mes bonnes vieilles et réelles calculatrices TI82, TI85 et TI92. Il y avait bien Regressi mais il tourne sur Windows, ce n’est pas un logiciel libre, et il est surtout orienté vers l’utilisation expérimentale.

Pour avoir une calculatrice graphique digne de ce nom sur le PC, il n’y a pas d’autre alternative que d’émuler une vraie calculatrice. Et là je dois dire que ce n’est pas le choix qui manque, que ce soit du côté de Casio ou de TI. Mais plusieurs facteurs mon fait pencher du côté des émulateurs TI.

Tout d’abord j’ai une longue expérience dans la programmation de calculatrice TI très proche du langage Basic. La programmation des Casios est plus orienté symbole mathématiques que je n’apprécie pas particulièrement. Les émulateurs intéressant chez Casios sont payants, non libres et disponible uniquement sur Windows. Les TI graphiques ont l’avantage de d’être basé sur une puce compatible Z80 (T84C00 pour la plupart) que les outils disponibles sous linux savent très bien piloter et émuler. Du coup il existe une panoplie complète d’émulateur disponible pour les calculatrices TI allant de la TI73 à la TI92 Plus (ou Voyage 200). Seule la TI81 n’est quasiment jamais émulée.

Après avoir fait pas mal d’essais, j’en ai retenu 3 qui valaient le détour Tiemu, TilEm et VTI (ce dernier tourne sous windows mais fonctionne très bien sous wine 1.2).

TiEmu est conçu pour émuler les TI 89, TI89Titanium, TI92, TI92+ et V200PLT. Il a l’avantage d’être dans les dépôts « multiverse » de la distribution Ubuntu. A l’installation le raccourci ne se met pas tout seul dans le menu démarrer, il est accessible en tapant dans une console tiemu. L’émulateur est livré sans rom (logiciel contenu dans les calculatrices) donc il vous faudra soit faire un dump de votre calculatrice pour récupérer la rom (ce qui est légal), soit faire une recherche sur le net pour récupérer le dump de que quelqu’un aura déjà fait avant vous (cela n’est plus légal si vous ne possédez pas la calculatrice correspondant à la rom téléchargée). Les roms sont soumises au copyright de Texas Instrument. Au démarrage TiEmu vous demandera de sélectionner une rom. Voici un exemple avec une rom de TI92.


Emulateur TI


TilEm est quant à lui un émulateur destiné pour les roms des TI73, TI82, TI82STATS, TI83, TI83+, TI83+SE, TI84+, TI84+SE, TI85, et TI86. Vous remarquerez que la TI81 est absente de la liste tout simplement parce qu’elle n’a pas de connecteur pour faire le transfert de la rom. Donc il est extrêmement dur de trouver une rom TI81, et pour l’instant je n’ai vu que l’émulateur Emux8 supporter cette rom. Bref pour en revenir à TilEm, il n’est pas disponible dans les dépôts ubuntu, il vous faudra le compiler ou télécharger le .deb non officiel ici que Compdigitec Labs nous a concocté. Même chose que pour TiEmu, TilEm ne met pas de raccourci dans le menu de Gnome, donc il faudra taper dans une console tilem pour démarrer le logiciel. Avant cela il vous faudra copier la rom de votre calculatrice dans le répertoire /home/user/.TiLem/ti8x/ correspondant. Un petit exemple avec une rom de TI82. Un petit bémol cependant concernant la charge du processus, qui prend 100% d’activité CPU sur un core. Donc ceux qui ont un CPU monocore s’abstenir.


Emulateur TI


Et enfin VTI c’est le plus ancien des trois mais c’est lui qui est le plus complet. Il peut émuler les TI82, TI-83, TI-83+, TI-85, TI-86, TI-89, TI-92, TI-92 II, et TI-92+. Il est disponible au téléchargement ici. Le binaire est un exécutable Windows donc il vous faudra installer Wine 1.2 ou 1.3 (j’ai testé sur les 2 versions) pas besoin de la version HQ pour le faire tourner. Décompressez le zip ajoutez les rom dans le même répertoire que l’executable. Activé le bit d’exécution du fichier VTI.exe (cliquer droit>Propriétés>Permissions et cochez « Autoriser l’execution du fichier comme un programme »). Ensuite cliquez droit sur VTI.exe et choisissez « Ouvrir avec Wine ». Un petit exemple de l’émulateur VTI avec une rom de TI85.


Emulateur TI


Ces émulateurs fonctionnent très bien pour les anciens modèles de calculatrice TI, par contre les récentes calculatrices TI Nspire n’ont pas encore d’émulateur libre digne de ce nom. Il faudra peut-être encore quelques années avant de les voir débarquer sur nos PC. Pour l’usage que la plupart d’entre nous en faisons, une TI92 c’est amplement suffisant.

Mithrandir79

Les commentaires sont désactivés pour ce billet

WordPress 3.2.x incompatible avec l’hébergeur Free

5 août 2011 | Catégorie : Vie du blog

Lors d’une migration de WordPress 3.1 vers 3.2.x de mon blog Salusa Secundus hébergé par Free j’ai eu un petit souci de compatibilité de serveur PHP. En effet WordPress n’accepte plus les versions de PHP inférieures à 5.2.4, alors que free est toujours sur une version de PHP 5.1.3 RC.


Voici le message d’erreur qui s’affiche après la mise à jour:

Votre serveur utilise la version 5.1.3RC4-dev de PHP mais WordPress 3.2 nécéssite au moins la version 5.2.4.


En cherchant bien sur les forums de WordPress j’ai trouvé cette solution, pas très « user-friendly » et un peu risqué a mon goût. Mais je l’ai quand même testé cela a fonctionné sur mon poste test, mais pas du tout sur mon blog. Donc j’ai eu un plantage global du site. J’ai du tout effacé dump SQL et donnée FTP pour remettre ma sauvegarde que j’avais effectuée avant la migration. Heureusement que je suis prévoyant.

Donc voilà les questions qui se posent, dois-je attendre que Free mette à jours ses serveurs vers une version supérieure de PHP? Rester avec une version obsolète de WordPress? Ou encore trouver un autre hébergeur? (voire je m’héberge moi même, là au moins je pourrais maîtriser mes versions de serveurs au détriment du débit)

Depuis que je suis hébergé par Free il ne me semble pas avoir vu la version PHP évoluer. Je me rappelle avoir été étonné de voir une version RC pour des serveurs de production lorsque j’ai créé mon site il y a plus de 2 ans. Donc il ne faut pas trop que j’espère voir bouger les choses chez Free.

Ensuite je n’aime pas trop l’idée de ne plus mettre à niveau mon site, cela peut le faire en attendant de trouver mieux, mais cela ne pourrais pas le faire sur le très long terme.

L’hébergement à domicile c’est toujours tentant, d’autant que j’ai déjà un serveur en fonctionnement. Par contre le débit montant est ridiculement réduit ce qui empêche toute évolution importante. Et enfin la dernière solution est de payer un hébergement plus sérieux à l’année avec un nom domaine spécifique.

Donc dans les mois à venir ce site risque de migrer autre part, mon compte free ne servira qu’à rediriger vers la nouvelle adresse. Cela promet encore quelques heures de teste de migration.

Mithrandir79

Les commentaires sont désactivés pour ce billet