Archives de avril, 2010

Le Ubuntu nouveau est arrivé !!!

30 avril 2010 | Catégorie : Informatique,Linux

Ubuntu Lucid Lynx 10.04 LTS que nous attendions est sortie à la date prévue. Je ne reviendrais pas sur mes précédents commentaires car la version beta était assez proche de celle finale. D’après mes premiers tests le résultat est assez satisfaisant. L’ensemble est plutôt stable et la migration se fait sans accros. Seuls les développeurs de la version lunbuntu n’en sont qu’à la version beta3 [edit]version finale depuis le 03/05/10[/edit], mais cela s’explique par le projet encore jeune de porter l’environnement LXDE sur une distribution ubuntu.

Voici quelques liens qui vous permettront de télécharger les images ISO des différentes versions de lucid (LiveCD i386):

    – Ubuntu (Gnome): FTP, torrent. Cette version est conseillée pour tous les débutants.
    – Edubuntu (Suite éducative): FTP, torrent. (DVD)
    – Ubuntu Studio (Audio/Vidéo): FTP, torrent. (alternate)
    – Pour tout autre option voir ici (séléctionneur d’image ISO). Ou encore le mirroir FTP principal des distributions Ubuntu.

Une fois l’image ISO téléchargée, gravez là sur un CD (ou un DVD pour Ubuntu Studio et Edubuntu). Démarrer le LiveCD sur votre PC en bootant dessus au démarrage. C’est pas plus compliqué !!!

Même si les mirroirs et les dépôts sont de plus en plus performants et capables de gérer un nombre important de téléchargement, je vous invite tout de même à utiliser les liens torrent. Ainsi vous aurez un débit plus rapide et vous participerez au partage des ressources des logiciels libres.

NB: Le téléchargement d’une distribution linux est 100% légal, la copie et la diffusion sont même fortement encouragées sous le couvert des licences libres comme la GPLv3 ou BSD open source.

Mithrandir79

Les commentaires sont désactivés pour ce billet

Plusieurs LiveUSB Linux bootable sur une seule clef USB

22 avril 2010 | Catégorie : Informatique,Linux,Vie de Geek

Le LiveUSB est issu de la technologie LiveCD permettant de lancer un système d’exploitation Linux ou certains BSD à partir d’un CD ou d’une clef USB sans s’installer sur le disque dur. Le but étant de créer une partition virtuel dans la Ram (d’où le besoin d’au moins 1Go de ram pour que cela fonctionne correctement). Les logiciels permettant cette exploit sont entre autres syslinux, casper et ubiquity. Hors le système de démarrage de syslinux contenu dans les images LiveCD est monoboot et ne permet pas d’installer plusieurs LiveCD ou LiveUSB sur le même support. Donc quand on utilise une clef USB de 16Go seul 700Mo sont utilisés, c’est du vrai gaspillage.

La solution je l’ai trouvé sur ce site après avoir consulté ce forum. Le logiciel multiboot proposé ici nécessite de l’installer sur un système Ubuntu (mais cela peut sans doute fonctionné).

Le principe est d’utiliser Grub comme bootloader sur la clef USB tout utilisant « fuseiso » pour lire les fichiers ISO. Et un script automatise l’ajout d’image ISO sur la clef USB tout en mettant à jours Grub. Avec ce système une clef USB de 16Go peut accueillir jusqu’à 21 images Live CD de 700Mo.

Si ce projet semble très prometteur il est encore quelques imperfection qu’il faut prendre en compte pour éviter toutes déconvenues. Sur ce site il est proposé un script d’installation qui est censé inscrire le dépôt du le logiciel dans le sources.list, puis d’installer le paquet. Mais il fait d’autre chose qu’on ne lui a pas demandé (ex: activation des icônes dans les menus de gnome !!!!).

La deuxième chose étant que le dépôt ajouté n’est pas signé, donc il y a un fort risque d’usurpation pouvant entrainer l’installation de programme malveillant. Ce problème de sécurité est à prendre en compte avant toutes installation de ce dépôt. (ne pas l’utiliser sur une machine de production ou sur un serveur). J’espère que cette situation s’améliorera dans le temps.

Donc je vous propose ici d’installer manuellement le dépot et le logiciel:

    - Ouvrir un terminal Application>Accessoire>Terminal.
    - Editer le sources.list sudo gedit /etc/apt/sources.list.
    - Ajouter à la fin du texte deb http://liveusb.info/MultiBoot-v3/depot/ ./. Enregistrer et fermer le fichier.
    - Mettre à jour apt, taper dans le terminal sudo apt-get update.
    - Ensuite installer le logiciel, taper dans le terminal sudo apt-get -y multiboot. Cela installe le logiciel plus les paquets dépendants (fuseiso, qemu, grub-pc, parted, xterm etc…)

Le logiciel se lance à partir du menu Application>Accessoires>Multi System. Maintenant il suffit juste de télécharger les images LiveCD et de les glisser sur la fenêtre de Multiboot.

NB: Multiboot ne peut démarrer que si une clef usb en fat32 est connecté au PC.

J’ai eu quelques souci avec certains disques durs !(mais normalement ça fonctionne) Cependant j’ai une astuce pour y palier:

    - Installer au moins une image ISO de LiveCD sur une clef USB.
    - Puis copier l’intégralité de la clef USB sur le disque dur externe.
    - Ouvrir un terminal et taper syslinux /dev/sdb1. « sdb1″ étant un exemple il faut le remplacer par celui de votre disque externe.
    - Démarrer « Multi System » votre disque dur sera maintenant reconnu et de nouvelles images pourront être ajoutées.

Maintenant il ne vous reste plus qu’à remplir votre disque dur avec un nombre exhorbitant de liveCD et de colporter la bonne parole du logiciel libre à toutes les install party où vous irez. Vous pourrez ainsi montrer la diversité des environnements disponibles sur linux. A noter que PC-BSD 8 ne fonctionne pas encore sur ce système. Il aussi possible d’ajouter des CD d’installation Windows grâce à « Plop » mais j’avoue ne pas l’avoir essayer.

Mithrandir79

Les commentaires sont désactivés pour ce billet

Remettre le « hiddenmenu » dans Grub 2

20 avril 2010 | Catégorie : Informatique,Linux,Vie de Geek

Grub est un petit programme permettant de pouvoir choisir entre plusieurs système d’exploitation au démarrage (Linux/Windows/BSD etc…). Il a l’avantage par rapport à son ancêtre Lilo d’être très flexible est facilement paramétrable en mode texte. Depuis la sortie d’ubuntu 9.10 une nouvelle version de Grub V1.97 beta (pré-version 2) a été inaugurée. Le paramétrage a été complètement revu et automatisé. Le fichier de paramétrage de grub /boot/grub/grub.cfg est donc totalement différent de l’ancien menu.lst. Qui plus est lors d’une mise à jour du kernel il sera automatiquement totalement réécrit. Donc si on le modifie manuellement il faudra refaire la modification à chaque mise à jour de kernel.

Dans l’histoire l’option de l’ancien grub « hiddenmenu » a tout bonnement disparu du fichier grub.cfg. Cette option permettait de cacher le menu de sélection au démarrage du système et c’était le boot par défaut qui était lancé, il suffisait d’appuyer sur « Echap » lors de la séquence de boot pour voir apparaître le menu. C’est un procédé bien pratique quand on a un ordinateur familial où on a installer discrètement et égoïstement sur un coin de partition un petit linux et qu’on veux pas trop que ça se sache…

Avec Ubuntu Karmic j’avais bidouillé un truc pour pouvoir rester à la version 1 de grub, en installant d’abord Ubuntu Jaunty puis en l’upgradant d’une version. (Karmic ne fait pas la mise à jour automatiquement de grub 1 à grub 2). Mais voilà, dans à peine 10 jour Lucid Lynx va pointer le bout de son nez et je me vois mal faire 2 upgrades successivement juste pour garder mon « hiddenmenu » si tant est que lucid ne fasse pas la mise jour vers grub 2 automatiquement.

C’est par inadvertance, au détour d’un bois de topic, que je suis tombé sur un buisson ardent me donnant par la même occasion la bonne parole et surtout LA solution.


Parce que je ne suis pas méchant et que ça mérite une petite pierre de rosette, je vais m’atteler à une libre traduction juste pour vous :

    - Ouvrir un terminal,
    - Faites une sauvegarde du fichier « /etc/default/grub » en tapant la commande sudo cp /etc/default/grub /etc/default/grub.bkup1.
    - Editer le fichier en faisant sudo gedit /etc/default/grub.
    - Décommenter la ligne 5 (supprimer le « # » en début de ligne) contenant ce texte « #GRUB_HIDDEN_TIMEOUT=0 » et remplacer la valeur  »0 » par le temps d’attente en seconde (cela laisse le temps d’appuyer sur échap) 5 secondes est une bonne valeur. Enregistrer et fermer gedit.
    - Faites une sauvegarde du fichier « /etc/grub.d/30_os-prober » en tapant la commande sudo cp /etc/grub.d/30_os-prober /etc/grub.d/30_os-prober.bkup1.
    - Editer le second fichier en faisant sudo gedit /etc/grub.d/30_os-prober.
    - Commenter (ajouter un « # » en début de ligne) vers les lignes 26 ou 27 contenant « if [ "x${found_other_os}" = "x" ] ; then et 62 ou 63 contenant le dernier fi avant l’accolade « } ». Enregistrer et fermer gedit.
    - Maintenant faites une mise à jour de grub avec sudo update-grub. Le fichier « /boot/grub/grub.cfg » sera recréer de façon automatique et permanent. A chaque mise à jour du kernel cette modification sera prise en compte.
    - Redémarrer l’ordinateur un écran noir de 5 secondes attend que vous appuyiez sur « echap » pour accéder au menu. Si vous n’appuyer pas le démarrage se fera avec le choix par défaut.


Grâce à cette manipulation je vais pouvoir continuer à squatter chez les autres avec mon linux sur leur bout de disque dur en toute discrétion…

Mithrandir79

Les commentaires sont désactivés pour ce billet

Réparation de mon portable Packard Bell TN65

4 avril 2010 | Catégorie : Informatique,Vie de Geek

Mon PB TN65-M-007 FR m’a lâché sans prévenir il y a de ça une semaine, il ne s’allume plus du tout, et quand je met le cordon d’alimentation (qui lui fonctionne parfaitement bien, je l’ai vérifier avec un multimètre) je sens une légère tension sur la coque quand je passe la main dessus. La carte mère doit certainement faire masse quelque part au niveau de la gestion de l’alimentation.


Packard Bell TN65-M-007 FR


J’ai démontée entièrement le PC pour analyser la carte mère et je n’ai pas trouvé de composant cramé, tout semble correcte visuellement. J’ai testé tous les composants séparément et tout fonctionne (processeur, ram, HDD, lecteur CD, carte wifi, bluetooth…) il n’y a que la carte mère qui semble être défectueuse.

Si ce problème est dû à une soudure sèche la solution serait de repasser au fer à souder les soudures qui paraissent suspectes. Mais cela est fastidieux, et les composants sont extrêmement petits (moins d’1 mm).

Je suis aller sur youtube pour y voir différentes techniques de réparation, four, décapeur thermique, poste à dessouder à air pulser, fer à souder classique et même une bougie au white spirit.

Je dois dire que le four et la bougie me paraissent un peu sauvage et conviennent mieux à une carte graphique qu’à une carte mère entière. La technique du poste à dessouder à air pulser me paraît la plus précise et la plus efficace, mais le prix du matériel est exorbitant (parfois plus cher qu’un PC portable neuf). Je vais donc opter pour le décapeur en ciblant les zone du connecteur de l’alimentation et du connecteur de la batterie. J’ai passé commande pour un décapeur Black & Decker d’occaston, j’attends de le recevoir et je vous communiquerai le résultat.

Le principe étant de faire redevenir liquide l’étain pendant un instant, sans trop chauffer les composants. Cette technique est surtout utilisée pour réparer les soudures des puces de cartes graphiques, mais il n’y a pas de raison que cela ne fonctionne pas pour des composants moins complexes. La précaution à prendre est de recouvrir de papier aluminium les zones sensibles de la cartes pour éviter de faire fondre le plastique. Je ferai une petite vidéo de la manipulation pour expliquer mon approche.


Je tiens aussi à dire c’est que c’est la dernière fois que j’achèterai un Packard Bell, l’apparence et les performances sont assez bons dans l’ensemble, mais la fiabilité est franchement à revoir. Comment un PC portable peut-il avoir une carte mère HS en à peine 2 ans pour une utilisation occasionnelle?! Mon second portable Asus F3M qui a plus de 3 ans que je ne ménage pas, tourne 20/24H et n’a pour l’instant montrer aucun signe de faiblesse.

Qui plus est, Packard Bell a une façon bizarre d’assembler ses PC portable, le TN65 a sa carte mère la tête en bas sans ouverture au dos du PC pour la maintenance de routine (nettoyage des ventilateurs et radiateurs, changement de la pile CR2032 etc…), ce qui oblige à tout démonter entièrement. (ce que je n’ai pas fait pendant 2 ans afin de garder la garantie). 2 ans et un mois après l’avoir acheté, VLAN!!! carte mère HS, je me demande si ce n’est pas programmé par le constructeur.

Et enfin cerise sur le gâteau, contrairement à IBM ou Dell, Packard Bell ne fournit pas de pièces détachées donc le seul moyen est de rechercher des pièces d’occasions ou des PC HS pour trouver les pièces.

Donc si vous devez acheter un PC portable, Packard Bell est à éviter absolument. Le top du top pour les services après vente c’est quand même IBM avec ses thinkpad, et dans une moindre mesure Dell, il est possible en négociant un petit peu de se procurer une grande partie des pièces de rechange.

Voili je vous tiendrai au courant de ma réussite (je croise les doigts).

[edit:]Bon… je viens de faire un essai avec le décapeur thermique, et ça n’a pas vraiment fonctionné. Je vais peut-être essayer de mettre la carte mère dans le four 9 minutes thermostat 220°C (la température de fusion de l’étain est de 210°C). Perdu pour perdu autant essayer.[/edit]

Mithrandir79

13 commentaires